Le Château de Varzi

 

Le château de Varzi fut construit à la fin du XIIème siècle lorsque les marquis Malaspina d’Oramala décidèrent de quitter leur résidence principale d’Oramala pour se rapprocher de la « route du sel » afin de mieux contrôler les échanges de la région. Ils décidèrent alors de créer un nouveau bourg, celui de Varzi, qui devint au cours des siècles l’un des centres commerciaux les plus dynamiques sur la route de Gênes à Milan. Le bourg fut protégé par une muraille d’enceinte et une tour de 29 mètres de haut qui permettait de contrôler les environs. Cette tour, appelée la tour des sorcières, devint par la suite une prison pendant plusieurs siècles. C’est en effet dans celle-ci qu’en 1460, pendant l’Inquisition, 25 femmes condamnées pour sorcellerie y furent enfermées avant d’être brûlées sur la place du bourg. Au-dessus de la porte d’entrée du château, le blason de la famille Malaspina est encore visible.