Comme le château de Calice al Cornoviglio, celui de Madrignano fut concédé à Obizzo Malaspina par Frédéric Barberousse en 1164. Le château de cette époque a été détruit au XVème siècle et reconstruit par Corrado Malaspina qui en fit l’un des châteaux les plus beaux et les mieux protégés de toute la Lunigiane. Au début du XVIIIème siècle, les troupes franco-espagnoles assiégèrent ce château dans lequel s’était retranché le marquis Carlo Maria Malaspina, marquis de Mulazzo qui refusait de prêter serment au roi Philippe V d’Espagne, préférant rester vassal de l’Empire. Le château fut assiégé et conquis, et les fortifications détruites.