Un des plus imposants châteaux qui permettait, du haut d’une colline rocheuse, le contrôle de la voie francigène et de la vallée. Fief malaspinien dès le XIIème siècle, le château qui appartint aux marquis de Mulazzo fut en partie détruit en 1449 par les Génois puis reconstruit au XVIIème siècle par les nouveaux seigneurs de Lusuolo, le Grand-duc de Toscane.