Le Château de Massa

Ce château fut donné par Frédéric Barberousse à Obizzo Malaspina au XIIème siècle (1164) juste avant d’être occupé par les troupes de Conradin (roi de Sicile et de Jérusalem, duc de Souabe et roi des Romains opposé à l’alliance entre les Malaspina et l’Empire) et rasé par les Lucquois. Convoité en raison de sa position stratégique qui permet un contrôle à la fois de la côte mais aussi de l’intérieur des terres, plusieurs propriétaires se succédèrent jusqu'à ce que les marquis Malaspina de Fosdinovo l’acquièrent au XVème siècle. C’est en raison de sa situation géographique que les marquis de Massa, les premiers propriétaires, s’y s’installèrent dès le Xème siècle d’où ils pouvaient assurer la sécurité des mers et lutter contre les pirates et les Sarrasins qu’ils poursuivirent jusqu’en Corse et en Sardaigne. C’est sous Iacopo 1er, marquis de Fosdinovo que d’importantes transformations et aménagements furent réalisés. Quelques générations plus tard, Alberico et Ricciarda Malaspina terminèrent d’embellir la résidence seigneuriale. La muraille de la ville fut à l’initiative d’Alberico 1er Cybo Malaspina, le fils de Ricciarda qui en décida la construction en 1557 ainsi que des portes de Salvatore (à mettre en valeur), de San Martino, de Pasquino (à mettre en valeur, avec inscriptions), ou encore celle de Martana.